Verkeerstelling Schaarbeek - Evere

Coordination des chantiers en région de Bruxelles-Capitale

18.05.2021

Dans les années à venir, de nombreux travaux sont prévus dans la région de Bruxelles-Capitale, notamment ceux du prolongement de la ligne de métro 3 à Schaerbeek et Evere. Ces travaux auront inévitablement un impact sur la mobilité et sur le trafic.

Afin de garantir l’accessibilité et la qualité de vie des quartiers, Beliris pilote la coordination de ces chantiers en collaboration avec les communes, la police, la région et la STIB.

Analyse du trafic à Schaerbeek et Evere pour coordonner aux mieux les futurs chantiers

Ce mois-ci, une campagne de comptage du trafic routier est réalisée à Schaerbeek et Evere. Des boucles de comptage et des caméras ont été installées dans différentes rues et aux intersections afin de mesurer les niveaux de circulation des véhicules.

Les boucles de comptage sont des tubes qui détectent le passage de chaque véhicule (type de véhicule, vitesse, sens de circulation). Les données sont ensuite transmises à un ordinateur central.

Les objectifs de la campagne de comptage sont multiples :

- récolter et analyser des données de trafic objectives pour évaluer l’impact des futurs travaux sur la mobilité.

- mettre en place des plans de déviation cohérents pour les chantiers à venir.

- évaluer le comportement du trafic notamment celui du transit.

Ces récoltes d’informations en prévision des futurs grands chantiers durent en général 2 semaines et se réitèrent durant plusieurs années. 

Dans un second temps, une centaine de petites boitiers Telraam viendront s’installer de façon permanente sur des façades des maisons (avec accord du propriétaire) afin de comptabiliser de façon automatisée le trafic des cyclistes, piétons, voitures, camions et bus. L’ambition est de mettre aussi l’accent sur la mobilité douce. 

Hypercoordination : gestion de la mobilité autour des grands chantiers

Toutes ces actions font partie de ce qu’on appelle l’hypercoordination. L’objectif est de réduire les nuisances et les inconvénients des chantiers. En réalisant une coordination des différents chantiers situés dans une même zone et en les planifiant, nous pouvons ainsi réduire les déviations et augmenter la viabilité de la zone.  Pour ce faire, un monitoring de la circulation est réalisé afin d'avoir une vue d'ensemble du trafic (tous modes) dans le périmètre mais aussi d'engager les riverains dans le cadre du Plan GoodMove, en partenariat notamment avec les communes.

Ces données permettront de mieux comprendre le fonctionnement du trafic et de faire les bons choix en terme de déviation et de coordination des chantiers pour garantir des quartiers vivables, des commerces et des habitations accessibles, des quartiers résidentiels qui ne deviennent pas des entonnoirs.

L'hypercoordination permet d’évaluer l'impact des travaux sur la mobilité et d’identifier les chantiers susceptibles d’être réalisés conjointement. Quelles sont les itinéraires de délestage possibles ? Comment communiquer des infos aux cyclistes et aux automobilistes ? Comment organiser le phasage des grands travaux tout en préservant la qualité de vie ? Un chantier est-il bien signalé ? Quelles sont les mesures nécessaires pour organiser la mobilité autour du chantier ?

Ces questions sont particulièrement importantes pour les travaux du métro réalisés par Beliris dans les quartiers à forte densité de population de Schaerbeek et d’Evere.

En conclusion, les travaux publics entraînent inévitablement des perturbations (de la circulation), mais nous pouvons limiter ces nuisances au maximum en étant innovant et proactif. Tel est l’objectif de ces comptages.