Jamar pair

Découvrez l'exposition de photos historiques sur Toots Thielemans

12.05.2021

La nouvelle station de métro Toots Thielemans, maillon crucial pour le projet Métro 3, se construit petit à petit à deux pas de la Gare du Midi. Sous le titre "Au fil des ans", une grande partie du chantier est habillée avec des bâches qui donnent un aperçu du passé du quartier.

Les photographies et cartes postales historiques montrent l’histoire d’un quartier qui a toujours une porte d’entrée sur  la Ville. Au milieu du XIXe siècle, l’enceinte a été démolie et la Senne a disparu sous terre. Bruxelles voyait alors apparaître de larges boulevards inspirés  de  Paris. Le long de ces nouveaux boulevards, comme le boulevard du Hainaut (rebaptisé plus tard boulevard Maurice Lemonnier), de nouveaux bâtiments ont été construits, comme le Palais du Midi (ci-dessous une photo historique de la salle de sport du Palais du Midi).

Au fil des ans, le quartier a été redessiné à plusieurs reprises par le développement des chemins de fer. Au début, un modeste terminus de train fut érigé près de la place Rouppe, mais quelques années plus tard, une nouvelle gare, beaucoup plus majestueuse, sera construite selon les plans de l'architecte August Payen. La nouvelle gare se trouvait hors du Pentagone, mais était reliée au centre-ville via la place de la Constitution. Le déplacement des voieslaissait la place à l’aménagement de l’avenue du Midi, que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de l’avenue de Stalingrad.

La construction de la Jonction Nord-Midi a débuté autour de la Première Guerre mondiale. C’est un chantier qui a laissé beaucoup de traces dans le quartier, comme le grand pont métallique qui surplombe le boulevard du Midi. (voir la photo ci-dessus datant des années 1930). Après la Seconde Guerre mondiale, la Gare du Midi, de style néoclassique, a été remplacée par la gare moderniste, caractérisée par ses façades en briques jaunes, conçue par les architectes Adrien Blomme, Yvan Blomme et Fernand Petit (1952).

C’est la présence de cette importante gare internationale qui explique également que le quartier a été marqué par des vagues successives de migration. Une banque marocaine existait déjà dans les années 1980 sur le boulevard  du Midi (voir la photo ci-dessus des années 1980). La présence du Maghreb se manifeste encore aujourd'hui dans l'offre commerciale, notamment sur l’avenue de Stalingrad et le boulevard Lemonnier. Plus près de la gare, des traces importantes de la présence grecque, espagnole et portugaise subsistent. Au milieu de ces nombreux changements, le marché hebdomadaire du Midi est resté un incontournable au fil des ans.

L'exposition "Au fil des ans" est une initiative dans le cadre du Pacte Toots Thielemans, un engagement des différents partenaires du projet de métro pour soutenir le quartier pendant le chantier. L'exposition a été réalisée par la STIB en collaboration avec Urban.Brussels, les Archives de la Ville de Bruxelles, le Cercle d'Histoire de Saint-Gilles et la SNCB. Envie d'en savoir plus ou de demander une visite guidée? Contactez [email protected]