Midibruglicht

Une revalorisation pour le pont du Midi

29.03.2021

Une opération anti-tag vient d’être menée sous le pont de chemin de fer et l’ancien éclairage d’ambiance a été rallumé. En parallèle, une réflexion sur l’usage des locaux vides est en cours.

Le pont du chemin de fer à travers le boulevard du Midi est un lieu de passage important pour les quartiers autour du chantier Toots Thielemans. Les partenaires du Pacte Toots Thielemans, qui vise à soutenir le quartier pendant les travaux, se sont donc mis autour de la table afin de revaloriser l’espace public sous le pont.

Un des points d’attention a été la propreté. Des dépôts clandestins, sous le pont, comme ailleurs, sont systématiquement signalé par les équipes de la STIB à Bruxelles Propreté, qui intervient aussi régulièrement pour nettoyer les abords du pont. En parallèle, une opération anti-tag a été menée à l’initiative de HUB.Brussels et en collaboration avec Infrabel et les services de la Ville de Bruxelles et la commune de Saint-Gilles. Des agents spécialisés des deux communes sont venus nettoyés les murs pendant plusieurs jours. Voici quelques photos de cet opération.

En parallèle, Bruxelles Mobilité, qui avait déjà renforcé l’éclairage public au niveau des trottoirs, a également rallumé l’éclairage d’ambiance existant (cf. photo tout en haut de la page). Il s’agit d’un éclairage rouge qui fait partie intégrante d’une œuvre de l’artiste Bruxellois Jean Glibert. C’est lui qui en 2003 s’était attelé à révéler le pont de la Gare du Midi par la force et la puissance de la couleur et de la lumière.

Afin de rendre les lieux plus accueillants à long terme, une réflexion est en cours sur la réaffectation des locaux vides sous le pont. La SNCB a lancé un appel pour les grands espaces (quadrilatères), et, à l’occasion, HUB.Brussels a également pris contact avec la société des chemins de fer dans le but de trouver une nouvelle affectation pour des locaux plus petits, situés rue F. Basse.