Tilleul

Station Tilleul : respecter l'histoire

20.09.2017
#Tilleul #Nouvelles stations

La future station de métro Tilleul se situe dans le centre historique de la commune d’Evere à deux pas de la ferme ‘t Hoeveke, un des derniers témoins de l’époque d’avant-guerre suite au bombardement du champ d’aviation de Haren et de la gare de formation. Cette région est assimilable à une vallée marquée par des reliefs plus prononcés comme le démontre le parc du Moeraske au Nord de la future station de métro Tilleul.

Le « bas Evere », ainsi nommé en raison de sa situation dans la vallée de la Senne, se composait de fermes, auberges et manoirs presque tous détruits lors dudit bombardement.

En comparaison avec d’autres futures stations de la ligne (Liedts, Colignon, Verboekhoven ou Riga), la station Tilleul est implantée dans un tissu moins ordonné. Elle se situe à la transition entre un urbanisme très dessiné, comme à Riga, et un tissu plus « villageois », voire plus agricole, même s’il comporte des barres de logements.

Le site qui a connu une longue époque de culture maraichère principalement axée sur la production du célèbre « chicon » a influencé la conception architecturale de la station. Dès le niveau des quais, l’usager aura conscience qu’il se trouve dans un espace lié à l’histoire et à l’agriculture.

L’aménagement intérieur de la station Tilleul veut être la continuité de l’espace public. Le hall d’échange situé au plus près du niveau de la rue permet un contrôle visuel, une vue ouverte sur l’extérieur et une bonne lisibilité des accès aux niveaux inférieurs de la station. Les matériaux seront choisis avec attention pour garantir une modularité, une pérennité et une luminosité optimale. On verra notamment des ouvertures entre niveaux et des cloisons transparentes, toujours dans cet esprit d’ouverture et de sécurité.